Sans la musique, la vie serait une erreur. (F. Nietzsche)


mardi 12 juillet 2016

Yael Naim à Jazz à Vienne du coeur et des choeurs

Une journée parfaite à Vienne ça pourrait se terminer avec un concert de Yael Naim au théâtre antique sous un ciel étoilé,
un concert centré sur les voix, d'abord celle de Yael puissante et intime à la fois, mais aussi celle de ses  choristes qui sont très présents dans ce spectacle.
C'est le troisième album sorti l'année dernière que nous présente Yael Naim et son compagnon de ville et de scène David Donatien : "Older"
"Older" pour eux c'est le fait d'être désormais assez vieux pour perdre des proches mais aussi pour donner la vie ils sont depuis peu parents d'une petite fille.
L'album est une suite de hit potentiels dont certains nous sont déjà familiers comme "dream in my head" ou "Cohard".
Pour ce dernier sur scène elle est d'abord seule au piano puis les chœurs interviennent et ça ressemble à un requiem, un moment de communion, la chanson illustre la peur de devenir quelqu'un d'autre ; ....how did i become Coward
J'ai retenu aussi "ima" qui veut dire maman en hébreu c'est une berceuse composé pour leur fille moitie en hébreux et moitié en créol jolie illustration du métissage de leur couple.
Yael Naim a tenté et réussi une prouesse au théâtre antique, celle de s'improviser chef de chœur et de diviser les spectateurs en trois pupitres différents pour l'accompagner dans une de ses chansons, un jolie moment de complicité même avec une "salle " aussi imposante.

Une version "revisited" de l'album est déjà sortie avec quelques invités prestigieux,notamment  une version de "Cohard" enregistrée avec Brad Melhdau au piano.

Paradoxalement Yael Naim semble fragile et inquiète alors que sur scène elle démontre une assurance sans faille et un cœur gros comme ça.

Ce spectacle est déjà bien rodé il va les emmené prochainement au Canada et au Japon c'est effectivement une musique qui semble universelle avec en plus des paroles en anglais.

 Yael Naim était déjà sur la même scène mercredi dernier pour le projet "autour de Chet" où elle était tout à fait à son aise; alors peut être la révérons nous ici avec un projet purement Jazz.

A perfect day
JaZZmarc
Sur jazz-rhone-alpes.com ce billet et les autres chroniques de la semaine 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire