Sans la musique, la vie serait une erreur. (F. Nietzsche)


mardi 12 juillet 2016

Lunatic Toys à Cybèle

Le Samedi 9 juillet Jazz à Vienne Scène de Cybèle

La grosse claque de la journée est venue d'où on ne l'attendait pas forcément, un groupe de la région Lunatics Toys qui se produisaient à Cybèle en milieu d'après midi.

Pour ceux qui s’attendaient à écouter du jazz de salon tranquillement sous la bâche ont du opérer un repli stratégique,
 car sur scène les Lunatic Toys avaient décidé de taper fort au sens propre et au figuré.
A l'entame du set on se dit que c'est un peu  rugueux et pas du tout lunaire comme pourrait le laisser penser leur nom et puis rapidement on se rend compte que non c'est juste une musique totalement déjantée sous influence Rock psychédélique brutal et c'est décoiffant et euphorisant.

Le jeu au synthé de Alice Peret est minimaliste il pose une ambiance et relance les autres protagonistes,  c'est le batteur Jean Joly qui fédère très souvent la structure du morceau alors que le saxophone de Clement Edouard  balance ses joutes torturées. 
Le tout donne une musique puissante, hypnotique et profondément urbaine.

Pour le coup le changement est total le groupe ici refuse totalement la mélodie,
 j'ai penser à l'ensemble Cinematic Orchestra  pour le côté création de tableaux cinématographiques electro-jazz, ou à un Phillip Glass sous acide.

C'est dans tous les cas une musique contestataire de grands malades mentaux...
mais qu'est ce que c'est bon.

A perfect day
JaZZmarc
Sur jazz-rhone-alpes.com ce billet et les autres chroniques de la semaine

Alice Perret : Claviers / Jean Joly: Batterie / Clément Edouard: Saxophone


Aucun commentaire:

Publier un commentaire