Sans la musique, la vie serait une erreur. (F. Nietzsche)


mardi 18 octobre 2016

Abigoba au Radiant

Le mercredi 12 octobre au Radiant.
Une soirée très "electro jazz" ce soir au Radiant de Caluire, avec pour ouvrir les hostilités le groupe Abigoba, natif de la région, qui existe depuis plus de 15 ans et que pour autant on ne voit pas très souvent sur nos scènes ... on le regrette !
Le séquenceur est lancé pendant que le band se met en place et progressivement tous les musiciens intègrent le tempo pour nous délivrer un premier morceau très Nu jazz (entendez New Urban Jazz) bien chaloupé qui nous met en bonnes conditions pour capter notre attention.

L'homme au chapeau et aux claviers, Jean-Luc Briançon, l'âme du groupe, nous dira peu de chose ce soir car le set va être très court, ça il nous l'annonce très vite par un lapidaire: "On joue, on ne parle pas, c'est un concert éclair ce soir ! ".
Effectivement il ne durera qu'une demi heure qui est passée très vite, juste le temps de nous mettre en jambe, de nous vider de quelques tensions de la journée et tchao !
...juste le temps d'apprécier la qualité des compositions et des arrangements très Jazz Funk virant au lounge expérimentale à certains moments,
...juste le temps d'être en apnée pendant quelques envolées musicales, notamment sur un duo  batterie et percussion très convaincant  emmené respectivement par Yann Van Eijk et Franck Boutin-Albrand, ou pendant les solos de trompette aériens de Raphaël Minfray.
Trois morceaux seulement ont permis d’accueillir la chanteuse du soir la talentueuse Muriel Gigan et on en aurait largement écouté davantage.
Rassurons-nous tout de même, le groupe annonçait lors de cette soirée la sortie d'un nouvel album "Quantum Jazz Collapsing"avec 7 titres dont 2 nouvelles compositions et des reprises de morceaux déjà enregistrés notamment sur le très bon  "Fragments of Human Words and Voices" paru en 2012, de quoi donc prolonger le plaisir.

Abigoba accueille régulièrement des invités sur ses albums, on retrouve dans le dernier quelques fidèles comme Erik Trufaz ou China Moses, on croise aussi dans certains de leurs enregistrements des artistes locaux comme la saxophoniste Nora Kamm ou la chanteuse Marinne Pelligrini;
 nous sommes en bonne compagnie ! 

JaZZmarc
Sur jazz-rhone-alpes.com ce billet et les autres chroniques de la semaine   

Raphaël Minfray (Trompette, Bugle )/ Yann Van Eijk (Batterie) / Terence Vincent (b) / Franck Boutin-Albrand (Percussion) / Jean-luc Briançon  ( Clavier)


Extrait de "Fragments of Human words and voices" avec au chant  Marine Pellegrini, Hawa  et China Moses



Aucun commentaire:

Publier un commentaire