Sans la musique, la vie serait une erreur. (F. Nietzsche)


mercredi 29 juin 2016

Autour de Chet à Jazz à Vienne

Mercredi 29 Juillet 2016 à JaZZ à Vienne

Je n'arrive pas à être blasé, cette scène me fait toujours autant d'effet, la vue est splendide soleil couchant, le son est bon ...putain qu'est ce que c'est bon ( "putain" ce n'était pas obligatoire mais c'est trop bon et ce billet n'est pas destiné à Jazz.Rhone.Alpes.com alors je me lâche...)
Bon c'est l'été, hélas la période de jazz à Vienne arrive en même temps que les orages, et à l'entame du concert ce soir le ciel est indécis le soleil nous ébloui mais les premières gouttes tombent déjà.


Comme la vie de Chet Baker entre éblouissement et dépression, bravo l'organisation là vous avez fait fort.

C'est la première représentation du projet "Autour de Chet"  hommage rendu au fabuleux trompettiste et chanteur par la nouvelle génération de trompettistes et de chanteurs réunis par l'arrangeur Clément Ducol qui avait déjà mis au point " Autour de Nina".

L'écoute du disque m'avait laissé sur ma faim malgré la qualité des artistes retenus sur le projet, trop pop, trop olé olé,  trop racoleur à mon goût.
Sauf, sauf , sauf ... bien sûr la pure perle qu'est la reprise de "The Thrill is gone" par Camilla Jordana et Erik Truffaz une petite gourmandise à savourer sans modération .

Sur scène ce fut une fantastique soirée de jazz !
Les tableaux se sont succédés trop vite avec les différents duos : Trompettistes et Chanteurs tout à fait en accord avec l'esprit de Chet voir simplement avec l'image qu'il nous a laissé : Un artiste romantique dont les blessures étaient magnifiées dans sa musique.
Tout était bon ou presque sur cette scène et la liste des artistes est longue;
Stéphane Belmondo (il a du bachoter son Chet il est irrésistible), Airelle Besson , Truffaz,  pour les soufflants;
Piers Faccinia, Hugh Coltman, Sandra Nkaké,  Yael Naim et bien sûr Camilla Jordana qui chante 3 chansons sur scène; elle est très convaincante en chanteuse de jazz elle devrait y revenir. 

Riccardo Delfra qui a joué un temps avec Chet est venu raconter quelques anecdotes de tournée et a apporté cette intimité qui  aurait fait défaut sans lui car les artistes ne parlent pas du tout pendant le spectacle et ne se présentent même pas.
Parmi les autres musiciens on remarque Bojan Z au clavier comme un poisson dans l'eau, qui assure la cohérence générale et la qualité des enchainements : Quel plateau !      

La pluie à vraiment décidé de s'inviter à la fête, mais n'arrivera pas à la gâcher, sous mon parapluie c'est le bonheur et visiblement le public de Vienne semblait être dans le même esprit.
... merci Chet.

JazzMArc

"The thrill is gone "....This is the end




Aucun commentaire:

Publier un commentaire