Sans la musique, la vie serait une erreur. (F. Nietzsche)


mercredi 8 juillet 2015

Les papys font de la résistance! FFS et Sting

Dimanche 5 Juillet Au Transbordeur & 8 juillet à Jazz à Vienne


Cette période festive qui correspond au début de l'été 2015 nous permet de réaliser que si "aux âmes bien nées, la valeur n'attend pas le nombre des années" (Corneille, le dramaturge ,pas le chanteur), inversement les talents confirmés sont comme les vieux Margaux: ils vieillissent bien.



Dimanche 5 juillet, au Transbordeur, les frères Maël alias les Sparks "collaboraient" du haut de leurs 66 et 70 ans avec les musiciens quadragénaires de Franz Ferdinand pour notre plus grand plaisir  ( enfin j'ai entendu en live "this town ain't not big enough for both of us" !).







Et mercredi 8 juillet, à Vienne, Sting (64 ans) jouait devant un théâtre bondé accompagné entre autres du batteur Vinnie Colaiuta (que j'avais vu aux côtés de Jeff Beck) et du clavieriste David Sancious (respectivement 56 et 62 ans).


Même s'il on aurait préféré un peu plus d'impro jazz et un peu moins de "iho !" , "ouyé !" et autres "lo,lo !" , l'aiguillon du groupe Police était toujours au rendez-vous plus de 30 ans après son concert au palais des Sports de Lyon ( ceux qui y étaient s'en souviendront).

 Et en enchaînant "Everything she does is magic" au 2e morceau et "Englishman in New-York" au 3e, il avait déjà conquis son public.



Bref ! La longévité musicale, ça existe et depuis le paradis, BB King ne me démentira pas.

                    François Jazz&Rockbôf

Aucun commentaire:

Publier un commentaire