Sans la musique, la vie serait une erreur. (F. Nietzsche)


samedi 18 juillet 2015

Crescent Jazz Festival – Macon - vendredi 17 juillet 2015

Crescent Jazz Festival – Macon - vendredi 17 juillet

Nouvelle découverte estivale hors nos murs Rhône-Alpins avec le Crescent Jazz Festival à Macon.

La scène est agréable en bordure de Saône sur la  belle  esplanade Lamartine. Les terrasses  qui la longent sont bondées. Il fait très chaud, la bière est fraîche et comme le dit mon compère de soirée PhilBlues, il manque juste un peu de Jazz et bien le voici :


1) Mario Canonge (le Monk antillais, donc piano) & Michel Zenino (contrebasse) se présentent en duo. Ces deux là se connaissent bien et disent jouer ensemble depuis quelques années sans jamais répéter… (on peut les rencontrer régulièrement au Baiser Salé rue des Lombards à Paris). Ils attaquent avec Nobody else but you et Bright Mississipi de …Monk, enchaînent avec « oui » de Denzil Best (pas Georges le cinquième Beatles comme le précise Zenino) mais le batteur américain. Puis viennent des compos de super Mario. Franchement bravo les gars, nous sortir un set de cette trempe avec cette chaleur et sans batterie, faut le faire. On aimerait bien vous voir à Lyon cet hiver.


2)      Roy Argrove Quintet , Roy se présente la démarche chancelante en pantalon vert avec son quintet, ses acolytes du soir : Justin Robinson (sax) Sullivan Fortner (piano) Ameen Saleem (contrebasse) Quincy Phillips (drums). Concert en deux parties, la première est austère et sérieuse, Roy se décale sur le coté de la scène après chacun de ses chorus pour laisser la place au sax exubérant de Robinson. La deuxième partie est plus festive et festivalière mais Roy visiblement très malade n’exprime réellement son talent que sur les morceaux cool, au bugle notamment, des instants émouvants. Ne tirons pas sur l’ambulance, j’avais le souvenir d’un Roy Argrove flamboyant à Vienne il y a quelques années, souhaitons lui de pouvoir se rétablir. Le concert reste néanmoins de grande qualité avec une rythmique particulièrement efficace.


3)  Nous terminons bien sûr au Club le Crescent pour une jam session et l’occasion d’écouter Toubré, un jeune trio prometteur. M.Priore au piano, J. Garcia à la contrebasse et V. Zabsonre à la batterie.

 Nous reviendrons pour ce sympathique festival. Gratuit. C’est promis.

JC JazzBof


Nobody else but you Canonge/ Zenino

Aucun commentaire:

Publier un commentaire