Sans la musique, la vie serait une erreur. (F. Nietzsche)


mardi 4 novembre 2014

Soirée d'ouverture du Crescent à Macon

Le vendredi 31 Octobre au Crescent à Macon.

Le Crescent, clud de jazz de Macon, ouvrait ce week-end ses "nouvelles" portes dans un écrin fabuleux au centre de la ville.
Ce sont les caves de l’ancienne coopérative agricole en face de la très belle église Saint Pierre qui ont été réaménager pour accueillir le club.
L'essentiel est donc préservé, on descend toujours dans la boite de jazz, pour tomber dans  un grand espace vouté en pierres apparentes.
Mais c'est surtout le son qui à fait l'objet de beaucoup d'attention pour faire de cette salle une référence, pour les musiciens et les spectateurs.
1,5 Millions d'euro d'investissement ont été nécessaires pour répondre au cahier des charge, dont la majeur partie est porté par la municipalité qui visiblement à compris l'intérêt pour la ville de soutenir les initiatives artistiques menées par des passionnés. (quand d'autre comme celle de Francheville semble l'avoir oublié)
Le Crescend c'est désormais une salle qui peut accueillir entre 150 et 250 personnes selon la configuration choisie: format "Club" avec des petites tables, format classique uniquement avec des chaises ou debout.
Le projet du Crescend s'est aussi d'être un véritable laboratoire musical, une salle de répétition et d'enregistrement est d'ailleurs  disponible. Ainsi les groupes pourront lors d'une résidence voir se concrétiser leur projets les plus fous dans des conditions idéales.

Mais des projets Jean-Paul Depardon  le président du Crescend et son directeur Antoine Bartau en ont plein la tête: perpétuer et développer les stages pour les jeunes musiciens, proposer des spectacles pour le jeune public, ouvrir la programmation  à des styles musicaux élargis : rock, world, hip hop, électro...

Pour la soirée d'ouverture  après un plateau en direct de France Musique pour l'émission "Open Jazz" d'Alex Duthil;  ce sont surtout les artistes fondateurs de l'association Crescent d'il y a 20 ans qui ont concocté les ingrédients musicaux de cette fête, Eric Prost, François Gallix, Laurent Savien "and friends" ont pris possession de cette nouvelle
scène,
et ont déroulé un premier set joyeux avec une succession d'invités amis:  La chanteuse Catali Antonini ,
le duo  Sax/ Batterie  Boris Blanchet et Daniel Jeand’heur avec la danseuse Agnès Grelier qui nous ont ensorcelés et j'en passe forcément...
  
Le deuxième set a accueillis le groupe  "La vie est un poulpe" mené par le bassiste Greg Theveniau, qui nous a délivré un jazz Funk enlevé, et qui à défaut de réveiller les morts en ce week-end de Toussain,  nous a bien secoués.
Le tout s'est terminé comme il se doit pour fêter le jazz et ses musiciens en  JAM

Macon, en fait ce n'est pas si loin quand c'est le jazz et le bon vin qui nous attirent: les distances diminuent.
Je pense que les amateurs de jazz auront vite fait de trouver le chemin.

JaZZmarc
Sur jazz-rhone-alpes.com ce billet et les autres chroniques sur les concerts de la semaine 
  

La vie est un poulpe : Eric Prost (sax)/ Greg Theveniau  (basse) /Bruno Ruder  (piano et rhodes)/ Hervé Humbert  (batterie) / Nacim Brahimi  (sax) 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire