Sans la musique, la vie serait une erreur. (F. Nietzsche)


mercredi 19 juin 2013

Pierrick Pedron au théâtre Novarina (Thonon-les-bains)

Le vendredi 7 juin au Théâtre de Novarina à Thonon les bains 
Délocaliser l'écoute : tel était le propos en retournant au théâtre Novarina pour son dernier concert jazz de la saison avant travaux: Pierrick Pedron, je l'avais déjà vu et entendu, une valeur sûre.
 Surprise: en entrant dans la salle, je remarque le nombre de chaises et de pupitres. Ce n'est pas un quartet ni un quintet, mais il y a plus d'une trentaine de places prévues sur la scène.
Et pour cause: le Centre des pratiques musicales de Thonon, dirigé par Eric Lazaretto, collabore à la restitution du concept-album "Cheerleaders" ( en français: "majorettes").

Conçue comme un aller-retour de la fanfare au rock progressif en passant par le jazz du quintet de Pierrick, la musique de cette soirée va être totale.
Quand Pierrick prend son saxo, c'est plutôt à Dick Parry sur "Dark side of the moon" que l'on pense, d'autant plus que les soli de Chris De Pauw rappellent ceux de Gilmour.
 Un jeunot, Armel Dupas, assure au piano. La rythmique revient au tandem Benoit Lugué ( basse électrique)/ Fabrice Moreau (batterie).
 Pierrick nous parle à l'issue du 1er morceau, explique le projet, le titre latin du morceau qui veut dire "brochet" parce que c'est l'histoire d'une fille qui se voit dans la glace avec une tête de brochet ! C'est original, varié ,puissant.
Le passage de témoin du groupe de jazz à l'harmonie se fait moderato. Et le CD se déroule (il faudra que je l'achète ) pendant une heure quarante-cinq ( plus 15 mn de rappel).
Nous sortons, la tête pleine d'émotions musicales.  

François Jazzbôf

Aucun commentaire:

Publier un commentaire