Sans la musique, la vie serait une erreur. (F. Nietzsche)


samedi 1 septembre 2012

Manu Katche Quartet ?: A Marciac

Marciac, 8 Août 2012 sous le chapiteau.

Le programme indiquait "Manu Katche Quartet". C'est bien Manu qui présente et introduit le concert. Mais ensuite, il se fait plus discret (à l'exception d'un solo sympathique, talentueux, mais un brin "convenu").
Les 2 vrais leaders ce soir, ce sont plutôt  Stefano Di Battista et Eric Legnini : ce qui est quand même très bien !!!
Mais ce qui expliquera probablement la "déception" d'une partie du public (j'en connais, n'est-ce pas les "filles" ;-), qui était surtout venu voir Manu Katche.
Pendant une bonne partie de la soirée, le quartet (formation montée pour la circonstance, mais qui fonctionne pas mal) enchaine les morceaux, sans vraiment réussir à enflammer la salle. On a  vu 4 supers musiciens, enchainant les improvisations : en particulier Di Battista, qui a été le poumon (si j'ose dire !) de la bande, et  nous a gratifié de quelques envolées inspirées et énergiques, et Eric Legnini et sa virtuosité au piano.
Jusqu'à ce que Richard Bona prennent "les choses en main", nous proposant quelques "excentricités" vocales, qui ont aussitôt provoquées une réaction dans la salle (qui visiblement n'attendait qu'une occasion pour se lever) ...
Ce qui donne une fin de concert enflammée. Les rappels sont chauds-bouillants, au point que le quartet revient pour un 3ème rappel visiblement pas prévu, pour lequel Manu nous annonce qu'ils n'ont plus rien à jouer !!!!
On a droit à une petite impro, pendant laquelle le public est debout ...  C'est ainsi que la soirée s'achève, dans une salle qui s'est un peu vidée, mais où ceux qui restent auraient bien prolongé encore un peu.

Bref un sentiment un peu mitigé (C'était bien, ça aurait pu être mieux : eh oui, on n'en a jamais assez !!), mais au final une belle soirée de Jazz à Marciac, ce qui n'est quand même pas rien !

Manu Katche (Batterie) / Stefano Di Battista (Saxophone) / Eric Legnini (Piano) / Richard Bona (Basse et Voie)

PhilBlues.
Extrait du concert (malheureusement tronqué au bout de 3mn30)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire