Sans la musique, la vie serait une erreur. (F. Nietzsche)


lundi 3 février 2020

Loic Lantoine & The Very Big Experimental Toubifri Orchestra à l'Opéra de Lyon

Le samedi 25 Janvier à l'Opéra de Lyon

Entrez, Entrez messieurs dames ! le grand spectacle va commencer !
Venez retrouverez le grand Barnum du Toubifri Orchestra le plus fêlé des grands orchestres,
avec dans ses rangs la femme à barbe qui joue de la guitare, le capitaine Sax avec son bel uniforme et bien d'autres musiciens complètement déjantés eux aussi!

Ils se donnent ce soir à l'Opéra, oui parfaitement, non pas dans les bas fond de l'underground réservé aux jaaazz et musiques du monde, non, non c'est bien dans la grande salle de l'Opéra de Lyon.
N'hésitez pas mesdames ce soir ils sont accompagnés d'un poète rêveur au grand cœur qui va faire chavirer le votre.

Ça pourrait être le mariage de la carpe et du lapin cette association entre cet ensemble surpuissant du Very Big Experimental Toubifri Orchestra qui sous des apparences de légèreté et de déconnade potache cache une maitrise au cordeau de leur art;
et le chanteur poète Loïc Lantoine qui distille des textes souvent tendres, teintés de nostalgie, tantôt impertinents et militants contre les puissants.      
Les chansons de Loïc Lantoine pourraient se suffire d'une guitare acoustique pour les accompagner, ça a déjà été le cas , avec succès d'ailleurs, et pourtant confrontées à cette puissance sous contrôle c'est un vrai bonheur.

Le spectacle est total, il faut dire que les artistes se donnent du mal, chants à capella, pas de danse, des tableaux humains en mouvement, ... tout est magnifié avec une grande facilité...apparente.
   
 Le Toubifri Orchestra est né en 2006 à Lyon sous l'impulsion de Grégoire Gensse, musicien et compositeur, qui a été aussi à l'initiative de la rencontre avec Loïc Lantoine avant de disparaitre brutalement en 2016.
De cette rencontre est né un projet "Nous" qui est désormais un double CD avec 25 chansons dont une partie compose le spectacle de ce soir.   
Les CD sont très réussis mais rien ne vaut la scène!
C'est vrai, cependant, pendant le concert il est difficile d'entendre tous les mots, il y en a beaucoup, et il y a tant à écouter de l'orchestre et tant à regarder que l'écoute  des CD est un complément pour une deuxième couche de plaisir.

Les chansons ont des pouvoirs euphorisant, ici elles font mouche en direction du cœur
"tu me vieux?", " La nouvelle" ," Je cours" 
Chacun aura sa propre comparaison avec d'autres grands chanteurs français ou belge?
Moi une chanson comme " Décalé tout le temps" qui à fait l'objet d'une grande mise en scène , cotillons, ballons et j'en passe m'a fait beaucoup penser au grand Pierre Vassiliu.

Un grand, grand concert donc où la notion de genre a été complètement oubliée: Rock, jazz, variété, opéra ...Céline Dion ... peu importe c'est du bonheur.


"La vie est belle! c'est un choix." ( Loic Lantoine)

JaZZmarc


Loïc Lantoine: voix ; Corentin Quemener: batterie, percussions ; Lionel Aubernon: batterie, percussions ; Melissa Acchiardi: vibraphone, percussions ; Alice Perret: claviers ; Lucas Hercberg: basse électrique, percussions ; François Mignot: guitare électrique ; Ysaura Merino, Félicien Bouchot, Yannick Pirri: trompettes, bugles ; Aloïs Benoît: trombone, euphonium ; Grégory Julliard: trombone, tuba ; Stéphanie Aurières: saxophone baryton ; Thibaut Fontana, Yannick Narejos: saxophones ténor ; Antoine Mermet, Benjamin Nid: saxophones alto ; Laurent Vichard: clarinettes ; Mathilde Bouillot: flûte. 

Sur jazzRhoneAlpes.com cette chronique et les autres news de la semaine





Aucun commentaire:

Publier un commentaire