Sans la musique, la vie serait une erreur. (F. Nietzsche)


dimanche 24 avril 2016

Nik Bärtsch's Mobile : Continuum



Voici la dernière folie de Nik Bartshs dans sa version Mobile : Continuum.
Dans la configuration "Mobile" le groupe est acoustique, exit la fameuse basse électrique de Thomy Jordi présent dans la version Ronin  du groupe au profit du saxophoniste et clarinettiste   Stephan Haslebacher.
Le groupe accueil pour ce projet un quintet à cordes qui brouille encore les pistes pour celui qui tenterait de classer ce type de musique.
Moi je pense toujours à un équilibre entre "primitive" et "ultra moderne";
Primitive pour les mélodie simplistes, minimalistes et Ultra moderne pour les sonorités et les rythmes distillés.

 Cette musique est définitivement addictive, on l'écoute distraitement, on peut même se moquer du manque de virtuosité , et puis on la réécoute, mais j'arrête quand je veux!
 et puis encore.... ça y est vous êtes accrocs.

Envoutante, hypnotique, ensorcelante... sans modération vous serez dépendants!

Marcus  




Aucun commentaire:

Publier un commentaire