Sans la musique, la vie serait une erreur. (F. Nietzsche)


samedi 30 novembre 2013

Steven Wilson "the raven that refused to sing"

La piste est toujours ouverte, celle qui mène au Jazz via le rock progressif.
Steven Wilson porte haut ce style musical qui a eu ces beaux jours dans les années 70, et qui s'est fait plus discret après.

C'est mon cheminement,  mon enthousiasme de jeunesse pour les musiques de YES ou de King Crimson m'a amené ensuite à vouloir encore plus de créativité et de champs libre à l'improvisation.

Mais la source est encore bien là. D'autres, et j'en connais, ont cheminé davantage en partant d'une musique plus "root" : le Blues pour arriver au même Jazz.   
Steven Wilson avec son nouvel album "the raven that refused to sing... and other strories" confirme sa volonté de creuser ce sillon, et reste toujours très créatif. Même si, même si ...ça et là on se dit la ça pourrait être Genesis, ou Jethro Tull.
Je trouve les séquences lentes; qui font partie de l'enchainent de "stop and go" typique du genre; un peu mièvres mais j'écoute avec un plaisir grandissant ce joli projet. Jugez-en plutôt.   
JaZZmaRocK


Aucun commentaire:

Publier un commentaire