Sans la musique, la vie serait une erreur. (F. Nietzsche)


mardi 9 octobre 2012

Light Blazer : La poésie Groovale

Le Vendredi 5 octobre au Périscope
Youpi ! ce soir c'est Jazz-Rock au périscope,
Première impression à l'arrivée : la scène s'est elle rétrécie pendant l'été ?
Ah non, c'est seulement qu'ils sont 8 sur scène ce soir alors ça fait du volume,
et tout de suite ça fait aussi du volume sonore: LA PATATE !
Ça envoie du lourd, et c'est juste ce qu'il nous fallait pour un vendredi soir,  pour nous dégager les oreilles, et la tête après une semaine de turbin: Un bon jazz-Rock des familles,  Groove, Funk, soul...
Ouf c'est bon de retrouver les clubs !

Les Light Blazer est un groupe d'énervés mené par Jonas Muel au saxophone ténor et aux compositions. Ils viennent d'un peu partout en France mais le groupe s'est formé en 2010 à Paris ( incontournable?), le régional de l'étape ici c'est le batteur Julien Goepp.
Les ingrédients gagnants de Light Blazer
- Des super musicos : Sax ténor, Sax Alto, Trompette, Vibraphone, Batterie, Guitare électrique, Basse
- un Tchatcheur, black dégingandé au grand coeur
- des compositions originales aux multiples ambiances
- et de l'humour     

Les titres des morceaux sont souvent énigmatiques; en début de set sur " Histoire d'un ruisseau mélancolique sur fond blancJulien Soro, prend la main au saxophone Alto pour un solo ébouriffant qui donne le ton et le niveau de leurs prétentions.    
"Laboratoire" est un titre emblématique du groupe confie Jonas Muel, un Jazz-Rock-Fusion ouvert à différentes influences : de la poésie groovale nous dit il.
Les soufflants sont très en avant, et donnent cette impression de puissance sous contrôle, la rythmique délivre une pulsation syncopée délicieuse, et le vibraphoniste et guitariste participent tour à tour à créer des ambiances Rock ou électro.     
 " Une autre direction" est un titre très original, avec des séquences qui tournent à la Philip Glass propice aux déambulations des différents solistes.
Jonas Muel présente un morceau , basé sur l'histoire d'une rencontre amoureuse magnifique plein de promesses mais qui au final s'arrête en laissant des souvenirs indélébiles : "Verrue génitale" 
Le talent et l'humour s'accorde a merveille.   
Le dernier titre "Cul d'oursin" est l'occasion d'un duel Trompette et sax alto qui nous laisse ...sur le cul.

Le groupe est parti pour une tournée qui comptera 7 dates et qui a commencé par LYON (bon choix madame), un album est annoncé pour l'année prochaine: Nous, nous surveillerons leurs lumières.

Jonas Muel : sax ténor, compositions / Julien Soro : sax alto / Julien Silvand : trompette / Julien Goepp : batterie  / Stephan Caracci : vibraphone / Guillaume Marin : basse / Yoann Kempst : guitare / Edash: Tchatcher 

JaZZmarc
Sur Jazz-rhone-alpes.com ce billet et les autres chroniques de la semaine 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire