Sans la musique, la vie serait une erreur. (F. Nietzsche)


dimanche 13 novembre 2011

David Enhco Quartet à la clef de voute

Le 12 Novembre 2011 à la clef de Voute
David Enhco jeune Trompettiste qui commence a se faire un nom sur la scène jazz française et internationale s'est entouré de trois musiciens d'exception ce soir pour ce quartet d'enfer.

Et ça commence très fort, décollage immédiat avec intensité maximum.
Ils sont tous à fond, sans retenu, il leur faut certainement beaucoup de concentration et d'énergie physique pour tenir les deux set à ce niveau.
Roberto Negro au piano est toujours aussi fantasque et inventif;
David n'utilise aucun effet sonore avec sa trompette, c'est juste l'instrument et son dompteur, et il fait montre d'une grande sensibilité.
J'ai été aussi très impressionné par la rythmique, Gautier GARRIGUE à la batterie est étonnant de puissance, de variation et d'à propos, Florent Nisse se joue des difficultés inhérentes à la contrebasse comme s'il s'agissait d'un pipeau et quand il part en solo : chaud devant, chaud !
Le répertoire est essentiellement constitué de compositions de David Encho, et de standards revisités. David a du mal, à priori à trouver des titres à ses morceaux: "Octobre 2010", "suite" , bon il faut qu'il trouve un rédacteur spécial)

Au rappel la bande nous exécutent quelques digressions fabuleuses autour du thème "Que reste t'il de nos amours ? " au point qu'au final on en oublierait la question.

Après un concert au Sunset à Paris et 3 dates à Lyon ils rentrent en studio...

Cette jeune génération du jazz fait plaisir à voir , on n'a envie de penser avec eux que l'age d'or du jazz c'est toujours "maintenant".
Alors foncer aux clubs les écouter/voir.

David ENHCO : Trompette
Gautier GARRIGUE : Drums
Roberto NEGRO : Piano
Florent NISSE : Contrebasse

Sur jazz-rhone-alpes.com ce billet et les autres chroniques sur les concerts de la semaine.
Photos : Fouad Adnani son site
JaZZmarc

Aucun commentaire:

Publier un commentaire