Sans la musique, la vie serait une erreur. (F. Nietzsche)


jeudi 27 janvier 2011

Erik Truffaz au KAO le 27 janvier

Ce qui m'a vraiment décidé à retourner voir Erik Truffaz ce sont les annonces ,volontaires ou non sur le Web, qui indiquaient "Erik Truffaz invite Sophie Hunger". j'adore les 2 artistes et la chanson "let me go" du dernier Album de Truffaz " in between" tournait pas mal sur mon ordi.

Une première partie avec une chanteuse compatriote suisse, Anna Aaron, seule au piano. Belles mélodies, belle voix, ses maîtres chanteuses sont surement Kate Bush et PJ Harvey. C'est dommage que ses mélodies ne soient pas habillées d'arrangements plus riches, son jeu dépouillé au piano rendait le tout un peu laçant à la fin.
Et puis Truffaz avec son quartet favori nous a régalé.
Il privilégie toujours l'émotion à la virtuosité, il économise les notes à certains moments et créé ainsi des ambiances Zen, pour mieux nous saisir un peu plus tard avec une avalanche de sons sous maîtrise totale.
Marc Erbetta à la Batterie, il est précis, puissant avec un son rond, il est un peu fêlé aussi, avant son solo il nous fait des gargarismes et commence son solo en se servant du micro comme d'une baguette. Avec Marcello Giuliani le quartet à une rythmique d'enfer, les solos de trompette du boss ou ceux de Benoit Corboz au clavier peuvent dérouler en grande classe.
Le répertoire: essentiellement extrait du dernier album, pendant le rappel c'est Anna Aaron qui vient clôturer le concert en reprenant " let me go".

Belle soirée avec des fabuleux moments de réelles extases jazzistiques mais c'était sans toi....
sophie

Aller une video sympa ici
JaZZmarc

Aucun commentaire:

Publier un commentaire