Sans la musique, la vie serait une erreur. (F. Nietzsche)


vendredi 2 juillet 2010

Galliano aux nuits de Fourvière 29 juin

Cette semaine, nous avons vu et entendu Richard Galliano à Fourvière :
formidable ! Au début, les 5 premiers morceaux, il joue Bach, accompagné par un quintet à cordes ( 2 violons, 1 alto, 1 violoncelle, une contrebasse). Il a retranscrit les partitions de clavecin ou de hautbois sur son accordéon.C'est simplement beau.
Puis il enchaîne sur ses compositions ou d'autres d'Astor Piazolla (qui, explique-t-il, a été convaincu de devenir musicien pro en entendant des airs de Bach au piano dans une cour d'un ghetto de New-York où il vivait enfant).Nous sommes assis dans l'odéon, c'est convivial,l'acoustique est excellente.Le public est conquis (trois rappels, pas moins !).Dans le dernier rappel, il joue la mer et le vent, et une mélodie poignante de nostalgie.Les coussins volent? Il se retire. Un grand monsieur nous a honoré de sa présence, qui a joué avec Greco, Nougaro, Marsalys et consorts. Florence est enthousiaste. Moi aussi.


Découvrez Richard Galliano inspiré par Bach sur Culturebox !
Francois JazzBach

Aucun commentaire:

Publier un commentaire