Sans la musique, la vie serait une erreur. (F. Nietzsche)


mardi 20 décembre 2011

Riccardo Del Fra: Chet à l'amphi Jazz

Grande soirée à l'amphijazz ce samedi 17 décembre avec la présentation à Lyon du "My Chet My Song" créé à Marciac cet été avec Roy Hargrove à la trompette. Bien entendu l'artiste américain n'est pas là, mais il est remplacé par une trompettiste remarquable, "métal mais âme" selon Riccardo himself, je veux parler de la déchirante Airelle Besson. Et l'émotion est au rendez-vous tout autant que le swing énoncé dès le premier morceau, sur un tempo assuré par le jeune Ariel Tessier ( 24 ans !) aux "cymbales et peaux" (dixit again le maestro), le tout aussi sémillant Paul Lay aux "percussions sur 88 touches" (bon mélodiste également)et les chorus de saxophone de Pierrick Pédron ( que je rêvais d'entendre, je n'ai pas été déçu). Bien entendu, Riccardo est à la baguette autant qu'à la contrebasse (la caisse usée par les années de bons et loyaux services). Sur son pupitre des partitions, mais aussi des poèmes qu'il susurre en hommage à Chet qu'il a bien connu, puisqu'il l'a accompagné pendant neuf années.Un premier set de qualité, un second set époustouflant. C'était la 19e fois que je venais à l'amphi, mais des concerts comme celui-là, on les compte sur les doigts d'une seule main.Et l'on en ressort avec l'envie de réécouter tout Chet Baker.

François Jazzbôf

Aucun commentaire:

Publier un commentaire